L’ancrage au continent africain a fait naitre depuis 2009 l’« Esprit Panaf », lieu de rencontres pour débattre autour des espoirs de l’Afrique et de ses mémoires, au Salon international du livre d’Alger (SILA). Il est question pour cette 23ème édition du SILA de débattre de plusieurs thématiques d’actualité allant de l’exil aux enfants soldats, de l’immigration aux droits de femmes, de l’horreur des conflits aux espoirs d’un lendemain meilleur. Plusieurs auteurs de renoms animeront les conférences chaque après-midi à l’exemple d’Abderrahmane Khelifa, de Fouad Soufi et de Sanchez Porro Rinaldo, qui interviendront, mardi 30 octobre, sur l’histoire générale de l’Afrique, sur le soutien du continent à la Révolution algérienne  et sur le rapport entre Cuba et l’Afrique. D’autres écrivains comme Uzodinmo Iweala, Emmanuel Dongala, Boniface Mongo-Mboussa et Benaouda Lebdaï débattront sur «les romans et les réalités des conflits et sur « Le drame des enfants soldats».

Hommage à Frantz Fanon

Un hommage est prévu pour Frantz Fanon lors de la journée du 1er Novembre avec des historiens comme Mourad Yellès, Tassadit Imache, Wilfried N’sondé, suivi d’une projection du film « Mémoires d’asile » d’Abdenour Zahzah.

L’influence de l’Afrique sur l’art pictural algérien fera l’objet d’une autre conférence. Le lien entre le Roman africain et le cinéma aura sa place aussi dans le programme de l’Esprit Panaf ainsi qu’un après-midi consacré sur la plume féminine.  Le neuvième art n’estb pas en reste avec une rencontre avec deux dessinateurs africains : Christophe Ngalle Edimo et Al’Mata. Enfin, la pièce de théâtre « Une tempête » d’Aimé Cesaire sera présentée le 07 novembre 2018 par la troupe du Festin d’Alger, mise en scène par Afifa Bererhi et Lionel Longubardo.

Adel Brahim

 

 

Pin It on Pinterest

Shares
Share This