Le prix Nobel de littérature chinois Mo Yan, invité du 23ème Salon international du livre d’Alger (SILA), a reçu, lundi 29 octobre, la médaille Al Athir de l’ordre du mérite national, décernée par le président de la République Abdelaziz Bouteflika. La distinction a été remise par le Premier ministre Ahmed Ouyahia, lors d’une cérémonie organisée à la salle El Djazair, après l’ouverture officielle du SILA. « Cette médaille signifie beaucoup pour moi. Elle exprime la force des relations entre la Chine et l’Algérie.

 C’est la première fois que je visite l’Afrique et le monde arabe. Je pensais que cette région était lointaine. Je lie le monde arabe aux dattes que j’ai goûté à l’âge de 7 ans. Et je voulais, sans y parvenir, planter les palmiers en Chine », a déclaré Mo Yan. Le Premier ministre Ahmed Ouyahia a mis l’accent sur l’importance de la coopération culturelle entre la Chine et l’Algérie qui « renforce les relations historiques » entre les deux pays.

Le ministre de la Culture Azzeddine Mihoubi a, pour sa part, précisé que l’Algérie et la Chine célèbrent cette année, les 60 ans des relations diplomatiques. La Chine a reconnu en septembre 1958 le GPRA, Gouvernement Provisoire de la République algérienne. M.Mihoubi a parlé d’un programme d’échange et de coopération dans le domaine de la littérature et de l’édition entre les deux pays.

L.M

 

 

Pin It on Pinterest

Shares
Share This