MERCREDI 31 0CTOBRE
Salle du SILA, Pavillon G.
13 h 00 – 14 h 30
 

Même dans les tribunaux, la littérature rôde. Née en 1953 à Filiates (Grèce), Stavroula Dimitriou a accompli toute sa carrière dans la justice. Titulaire d’une licence de droit de l’Université d’Athènes, elle a commencé à exercer en tant qu’avocate. En 1983, après sa réussite au concours de la magistrature, elle est nommée juge, fonction qu’elle exercera pendant vingt-sept ans. En 2009, elle quitte le corps de la magistrature. Durant toute sa carrière, ses passions littéraires ne l’ont pas quittée. Etudiante déjà, elle écrivait de la poésie et a suivi parallèlement à l’Université des cours d’art dramatique.

Son premier recueil de poésie a été publié en 2001. On lui doit deux romans : Le Pays de l’étain et L’Ame du miroir, qui a été traduit en français. Elle est aussi l’auteur d’un recueil de nouvelles intitulé Le Retour de la grive et de deux recueils de poésie. Son intérêt pour le conte l’a amenée à en créer, ce qui a donné aussi un ouvrage. Vivant à Athènes, elle se consacre désormais entièrement à l’écriture. Elle est particulièrement soucieuse de transmettre son expérience et, en 2010, par exemple, elle a animé des ateliers d’écriture créative à l’Université de Macédoine.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This