Après «Dieu n’habite pas la Havane », l’écrivain algérien Yasmina Khadra revient cette année avec le roman intitulé«  Khalil », paru aux éditions Casbah, à Alger. Il raconte sur 264 pages l’histoire de Khalil, un jeune belge, d’orgine marocaine, enrôlé par des extrémistes pour commettre un attentat terroriste à Paris. Son entreprise échoue. Il porte une ceinture explosive mais se rend compte que la charge qu’il avait autour de la taille ne répondait pas. Il actionne plusieurs fois le poussoir…mais en vain. Cela amène le jeune radicalisé à se poser beaucoup de questions sur son rapport à son père, sa relation avec ses « frères », sur le sens de l’existence elle même et sur propre échec. Un échec qui peut mener vers tout. Le lecteur est emporté par cette fiction puisée dans de faits réels. Le romancier s’est inspiré des attentats de Paris du 13 novembre 2015. Ce dernier roman de Yasmina Khadra est paru simultanément en Algérie, en France aux éditions Julliard, en Italie aux éditions Sellerio et en Espagne aux éditions Allinaza.

 

Pin It on Pinterest

Shares
Share This