Abdelmoaiz Farhi, 17 ans, est l’auteur de « A 19 heures mon amour » un court roman de 140 pages, paru aux éditions Casbah. Il est parmi les plus jeunes auteurs. Vendredi 2 novembre, il a attiré au stand des éditions Cashah une foule d’admirateurs. Il s’est dit étonné de l’intérêt porté par le public algérien a son œuvre. « Je suis surpris par le public venu en masse demander mon livre, d’ailleurs on a été en rupture de stock. Mon éditeur a dû ramener d’autres cartons » a-t-il avoué. Le roman évoque l’histoire d’Adam et Inès, deux adolescents d’Annaba qui tombent amoureux. Un amour né dès la première année au lycée. Ce roman contemporain évoque le rôle des réseaux sociaux dans les relations sentimentales.  Ces deux jeunes doivent faire face à une séparation imposée par les parents après avoir obtenu leur BAC. C’est là qu’ils décident de mettre le cap sur la Tunisie…« Cela nous renseigne sur l’impact que peut avoir l’amour sur notre comportement, ce que vous lirez plusieurs fois dans le livre l’amour est une force » a souligné Abdelmoaiz Farhi. Qu’en est-il du titre choisi ? « Quand j’étais en train d’écrire, à un moment donné, Adam dit à son amoureuse, à 19 heures mon amour. Je me suis arrêté sur cette phrase pour en faire le titre du roman monter en titre », a expliqué l’auteur.  Le jeune lycéen dit avoir beaucoup d’idées. « Malheureusement, je ne peux pas écrire car je suis pris par la préparation de mon BAC, mais juste après je me lancerai dans un deuxième roman, c’est promis», a-t-il dit.

Maya.D

Pin It on Pinterest

Shares
Share This