Pourquoi Said Boutadjine n’aime pas se relire ? 

Généralement, on aime bien lire ses œuvres automatiquement mais pour un écrivain qui cherche à découvrir d’autres espaces et d’autres horizons, il a toujours ce penchant d’oublier ce qu’il a écrit. C’est pour dépasser sa manière d’écrire et d’élaborer les sujets. Je pense que c’est un point positif pour un écrivain qui dépasse ses capacités intérieures.

L’ensemble des personnages de vos romans sont en étroite relation avec votre environnement ?

C’est ma manière de voir les choses. Je ne suis pas de l’avis des écrivains qui importent des personnages de l’extérieur. J’ai un petit entourage qui représente un monde autonome. Et là, je peux trouver tous les personnages que je veux. Il y a les écrits de William Shakspear et autres qui ont été produit dans un contexte bien déterminé mais Said Boutadjine a son contexte propre à lui sur les plans culturel,civilisationnel, linguistique etc. Même si je leur donne une dimension humaine universelle, mes personnages évoluent dans un petit environnement. Je n’ai pas besoin d’importer Shakspear ou encore Tolstoï. L’Algérie représente un monde où je peux trouver tous mes personnages. 

Tois de vos textes ont été adaptés au théâtre ?

En effet, trois de mes textes ont été adaptés au théâtre. Il ne faut pas perdre de vue que j’ étais professeur de sémiologie de théâtre à l’INADC (ISMAS, actuellement) de Bordj El Kiffan, à Alger. Le théâtre est le père des arts. J’ai même écrit sur le 7 éme art sur la relation qui peut exister entre la narration et le cinéma concernant la phrase et l’image.

Comment définissez-vous votre écriture ?

C’est l’écriture de quelqu’un de libre qui n’a aucune relation avec les religions, avec les pressions qui peuvent exister soit au niveau idéologique, linguistique ou des partis politiques. Je suis un homme libre et contre moi-même de temps en temps. C’est une manière de concevoir les choses. Je ne veux pas être un écrivain statique, rigide.

Entretien réalisé par Meriem Nour

Pin It on Pinterest

Shares
Share This