Une journée d’étude sur la littérature amazighe, a été organisée, ce 7 Novembre, par Haut-Commissariat à l’Amazighité (HCA) à la salle El Djazaïr, à la faveur du 23ème SILA. Le secrétaire général du HCA, Si El Hachemi Assad, a annoncé l’installation d’un nouveau plan de travail, pour encourager la créativité en langue Tamazight avec toutes ses variétés linguistiques. « Le nouveau programme de l’année 2019 rentre dans le cadre de l’officialisation de la langue tamazight en tant que seconde langue officielle lors de la révision de la loi fondamentale de 2016 » a-t-il dit. « Le premier ministre a appelé, lors de l’ouverture de ce salon, à la distribution et à la commercialisation du livre amazigh à l’échelle nationale. C’est l’un des buts du HCA, cela encouragera les éditeurs à se spécialiser en Tamazight et à toucher un plus grand nombre de lectorat » a-t-il précisé.

« Créer des espaces spécialisés »

M. Assad a aussi annoncé également la création, pour la fin de l’année à Adrar, d’un atelier de traduction et d’écriture pour la langue tamazight, « J’invite tous les auteurs et éditeurs ou encore les entreprises publiques et privées à prendre part à cette initiative. Nous avons mis en place, en collaboration avec le salon du livre et l’Office national des droits d’auteurs et droits voisins, un comité pour la sélection de quelques titres qui seront traduits en Tamazight », a-t-il précisé. Selon lui la distribution gratuite du livre amazigh contribuera à élargir le lectorat. « Je pense qu’il faut absolument crée des espaces spécialisés dans le livre amazigh, pour aider les maisons d’éditions à vendre » a-t-il proposé. 

Maya.D

Pin It on Pinterest

Shares
Share This