L’auteur Kamel Chekkat a présenté, ce jeudi 8 novembre, son dernier livre « Authenticité de l’Islam à travers Thèse et antithèse », paru aux éditions Necib.   Cette réédition de deux petits opuscules, « thèse et antithèse » et« témoignages impartiaux », est faite, selon l’auteur au profit de la construction en cours de la zaouïa du moudjahid et enseignant Cheikh Tahar Ait Aldjat à Bejaia. « Nous sommes en train de construire un grand centre qui est beaucoup plus scientifique que zaouïa, c’est ma manière à moi de contribuer à cet effort.  J’ai mis beaucoup de temps pour publier ces deux petits opuscules. Dix écrits sont encore en attente je pense qu’ils n’ont pas encore atteint la maturité. Très bientôt, y’aura un commentaire sur le livre « Matn Ibn Achir » que j’ai traduit. J’espère qu’il apportera un plus à la bibliothèque algérienne » a-t-il ajouté.  

Regard impartial

« Le premier livre « thèse et antithèse » se penche sur un ensemble de thèse soulevées par des orientalistes et qui reviennent de temps à autre sur l’islam et auquel  j’ai donné autant que faire se peut des éléments de réponses » a-t-il expliqué. Selon lui,  « témoignages impartiaux » est un livre qui regroupe des témoignages émanant des grands noms de la pensée universelles. «Mis à part Napoléon Bonaparte qui était connu beaucoup plus comme homme politique que comme homme de science ou de lettres, les autres sont des confrères qui ont étudié l’islam et la biographie et l’histoire du Prophète et qui ont été jusqu’à un certain stade très objectifs. Il ont abordé le sujet avec une certaine impartialité » a-t-il appuyé. 

Maya.D

Pin It on Pinterest

Shares
Share This