le Sénégal Invité d'honneur

Le Sénégal, Invité d’honneur de la 24ème édition du Salon du Livre d’Alger

Après la Chine l’an dernier, premier pays asiatique à avoir été son pays invité d’honneur, le Salon international du Livre d’Alger accueille avec plaisir le Sénégal pour cette 24ème édition qui aura lieu du 31 octobre au 9 novembre 2019.

 Le Sénégal, dont l’histoire s’inscrit profondément dans celle du continent, avec de grandes épopées liées aux royaumes anciens, puis des agressions diverses à travers la Traite esclavagiste puis le colonialisme, dispose d’un fonds culturel riche et divers.

 Son patrimoine littéraire oral, adossé aux anciennes traditions (le rôle du griot dans la société mais aussi les contes, proverbes, énigmes, etc.) est remarquable et s’appuie sur une grande diversité linguistique qui a nourrit la littérature écrite moderne, l’une des plus importantes du continent.

 Les œuvres sont souvent rédigées en langue française mais, également, de manière encore peu connue, en langue arabe. Les langues anciennes de l’Afrique de l’Ouest, dont le wolof (pratiqué par la majorité des Sénégalais), le peuhl ou le soninké, connaissent diverses initiatives éditoriales en vue de les promouvoir. 

 La littérature moderne sénégalaise a été marquée par des pionniers et, notamment, Léopold Sédar Senghor, chantre du concept de « négritude » qui fut également Président de la République, ainsi que des personnalités littéraires connues telles que Cheikh Hamidou Kane, BiragoDiop, Mamadou Mahmoud N’Dongo, etc. Par le passé, l’Algérie a accueilli plusieurs fois Sembène Ousmane, considéré comme le pionnier du cinéma africain et également romancier, ainsi que Cheikh AntaDiop, historien de dimension mondiale avec l’anthropologue Tidiane N’Diaye.

 Le Sénégal compte aussi plusieurs écrivaines, telles Aminata SowFall ou Mariama Bâ et, aujourd’hui, il se distingue par la présence de jeunes écrivains souvent présents dans sa diaspora en Europe. Aux côtés du roman, la poésie et l’écriture dramaturgique se développent aussi.

 Si le secteur éditorial rencontre des difficultés diverses, il tente de se développer à travers l’initiative privée. Cet effort est porténotamment par l’Association des Editeurs sénégalais qui, chaque année, organise à Dakar la Foire internationale du livre et du matériel didactique (Fidak).

 Il faut noter que le Sénégal et l’Algérie demeurent les seuls pays du continent qui ont investi dans des évènements panafricains d’importance (le Festival mondial des Arts nègres de Dakar en 1966 et le Festival culturel panafricain d’Alger en 1969 puis en 2009) avec des conceptions différentes mais la même volonté de promouvoir une action culturelle continentale.

 Les nouvelles générations d’auteurs et d’artistes des deux pays entretiennent aujourd’hui des échanges plus intenses que leurs aînés, par le biais d’Internet mais aussi de certaines rencontres internationales. Les jeunes designers algériens se sont distingués par exemple à la Biennale d’art contemporain de Dakar.

 Le SILA coïncide avec l’anniversaire du Cinquantenaire du Panafd’Alger de 1969 et ce sera l’occasion d’évoquer la dimension continentale de la culture mais également, d’envisager des échanges pour d’éventuels partenariats éditoriaux ou littéraires.

 Ecrivains et éditeurs sénégalais et algériens pourront mieux se connaître tandis que le public du SILA pourra découvrir une littérature considérable. En mettant en valeur l’invité d’honneur,il s’agira aussi d’évoquer et derenforcer des liens historiques anciens dans un esprit de découverte réciproque et d’amitié. Bienvenue au Sénégal !

SILA

Salon International du Livre d'Alger

info@sila.dz

Tél : +213 23 96 52 57

Où ET QUAND?

Palais des expositions, les Pins maritimes, Mohammadia, Alger Algérie

Du 30 Octobre au 09 Novembre 2019

Ouverture De 10:00 à 19:00

Pin It on Pinterest

Shares
Share This