Le mot du ministre

Entre célébration et amitié

Encore une fois, nous voilà réunis autour du livre, étonnés – comme si c’était la première fois qu’on le découvrait – que cet objet soit capable de contenir tant de savoirs, d’émotions et de valeurs. Son apport, apparu avec les premiers manuscrits, perdure de nos jours. Et si, en tant qu’objet, il a tendance à se dématérialiser à travers le numérique, il demeure un livre dans son essence et sa vocation initiales.

Son évolution séculaire vient nous rappeler que les pays les plus avancés sont ceux qui s’appuient sur une édition puissante, servie en amont par la recherche et la créativité et, en aval, par de bons réseaux de distribution et de lecture publique. Le livre est, en outre, une arme efficace pour affronter l’adversité, et maintes nations ont pu en récolter le fruit en y trouvant les idées à même d’avancer et de se surpasser. Dans notre chère Algérie, en dépit des retards accumulés, le livre affirme sa présence et son utilité d’une manière qui n’est pas toujours visible mais que le Salon international du livre dévoile chaque année.

Le livre contribue à déchiffrer le passé et, notamment, les épisodes de résistance de notre peuple à travers les siècles. De même, il met en valeur notre patrimoine matériel et immatériel et ses nombreux trésors.

Le livre s’attache aussi aux divers domaines de connaissance scientifique ainsi qu’aux champs merveilleux de l’expression littéraire et artistique.

Contre les dérives, il dresse toute la sagesse de notre religion en soulignant ses véritables fondements.

D’une manière générale, il assure sa présence bénéfique, portée par des auteurs et des éditeurs qui s’efforcent d’enrichir sans cesse le champ intellectuel et spirituel et soutenue par des lecteurs et lectrices qui viennent y puiser des ressources précieuses pour leur métier et leur vie.

Cette 23e édition du Salon international du livre d’Alger, sous le haut patronage de Son Excellence Monsieur Abdelaziz Bouteflika, Président de la République, sera marquée par la célébration du soixantième anniversaire de la naissance

du Gouvernement Provisoire de la République Algérienne. Cet événement au retentissement mondial a donné et donne encore lieu à d’innombrables recherches et publications. Ce fut assurément un moment-clé de la guerre de Libération nationale et, à l’échelle de la longue histoire, l’affirmation de la volonté millénaire du peuple algérien à prendre en main son destin. Des historiens de renom, algériens et étrangers, viendront en exposer les tenants et aboutissants et susciter la réflexion autour de cet épisode remarquable.

Que l’invité d’honneur de cette édition soit la République populaire de Chine constitue plus qu’une coïncidence et prend la forme d’un symbole fort. En effet, nul n’ignore qu’elle fut le premier pays non arabe à reconnaître le GPRA quelques jours seulement après sa création. Cette position ne faisait que refléter la solidarité globale et continue de la Chine à l’égard du combat algérien pour l’indépendance. L’amitié profonde entre les deux pays et leurs peuples se poursuit à ce jour et, si elle a connu une intensité diplomatique et de grands accomplissements économiques, elle s’enrichit également d’une dimension culturelle appelée à s’approfondir.

De plus, longtemps privé d’un accès à sa propre culture, le peuple algérien s’applique à une grande ouverture, allant sans complexe à la découverte de nouveaux territoires de savoir, de littérature et d’art, tout en pratiquant de plus en plus de langues, dont le chinois depuis plusieurs années désormais. La présence de la Chine en tant qu’invité d’honneur permettra de découvrir davantage l’apport de cette grande nation à la culture universelle. Pays de vieille

civilisation qui a donné de grands noms à l’humanité – Confucius n’étant que le plus connu –, la Chine est aussi à l’origine de l’invention de l’imprimerie à la fin

du premier millénaire. Et, aujourd’hui, comme dans de nombreux autres domaines, son édition occupe la première place mondiale tout en s’internationalisant de plus en plus.

La tenue, dans le cadre du Salon international du livre d’Alger, d’un Forum des éditeurs algériens et chinois est à même de susciter des partenariats mutuellement avantageux. C’est là une voie que nous encourageons car le développement de l’édition nationale dépend aussi des ouvertures internationales en matière de cession de droits, de coédition, de traduction et de distribution. Et quand l’amitié sous-tend de telles perspectives, elles deviennent plus aisées.

SILA

Salon International du Livre d'Alger

info@sila.dz

Tél : +213 23 96 52 57

OU ET QUAND?

Palais des expositions, les Pins maritimes, Mohammadia, Alger Algérie

Du 29 Octobre au 10 Novembre 2018

Ouverture De 10:00 à 19:00

Pin It on Pinterest

Shares
Share This