Hoda Barakat parle de son dernier roman « Courrier de nuit »

La romancière libanaise Hoda Barakat a abordé dans son dernier roman « Barid El Layl » ( « Courrier de nuit »), paru aux éditions Dar El Adab à Beyrouth, le drame de ceux qui sont obligés de quitter leur pays. « Les lettres que j’évoque dans ce roman sont écrites par des fuyards qui sont sur des routes sans savoir où aller. Ils ont quitté leurs pays d’origine, pour échapper à une situation difficile, insupportable. Ils prennent des embarcations pour traverser la mer alors qu’ils peuvent perdre la vie. Quand je suis arrivée en France (dans les années 1980), je cherchais un toit où mettre mes enfants. Je ne voulais plus revenir au Liban. J’étais en colère. Aujourd’hui, des millions de personnes quittent leurs pays sans aucune nostalgie», a déclaré Hoda Barakat, lors d’un débat organisé par l’Institut français d’Algérie (IFA) au niveau de son stand au 24ème Salon international du livre d’Alger (SILA). « Courrier de nuit » est construit autour de cinq lettres.  Les personnages du roman sont ambigus. « Vous ne trouvez nulle part dans mes romans des personnages conformistes. Ce n’est pas mon monde. Nous ne sommes ni noirs ni blancs. Nous portons aussi les maladies de nos sociétés que nous fuyons. Dans nos pays arabes, mêmes les oppositions portent les graines de la dictature, ne réussissent pas. Donc, il y a un problème. Dans le roman arabe, les personnages sont souvent contraints de prendre un chemin unique et avoir une culture unique. Ils sont ou victimes ou bourreaux, n’ont pas d’autres visages. On ne cherche pas à mieux connaître les complexités humaines. Personnellement, je veux toujours creuser dans ce qui n’est pas clair », a expliqué la romancière libanaise, auteure également de « Hajar Al Dhahik » (« La Pierre du rire ») et « Saydi habibi » (Mon maître, mon amour). Hoda Barakat a obtenu le prix Booker arabe, cette année, pour « Courrier de nuit », disponible au SILA, au niveau du stand Dar Al Adab (pavillon central)

Pin It on Pinterest

Shares
Share This