L’auteur et journaliste Idriss Bouskine signe son livre

« J’ai pris un angle de ce pays qui n’est pas connu de tout le monde »

Le jeune auteur et journaliste Idriss Bouskine a signé, ce 06 Novembre, son nouveau livre, intitulé « Trois ans de Russie sur les traces des Slaves, des Tartares et des peuples du Caucase» au stand de l’Entreprise nationale des arts graphiques (Enag).

Dans cet ouvrage de 194 pages qui s’inscrit dans le genre de littérature du voyage, l’auteur relate, son séjour et son expérience sur la terre slave. Idriss Bouskine nous dira que son livre est le fruit de son séjour de trois ans en Russie, où il a étudié le master en journalisme de 2005 à 2008. « Ce livre m’a pris beaucoup de temps car il a fallu aller sur le terrain afin de recueillir des témoignages et aussi bouquiner et faire beaucoup de recherches. Ce livre est une sorte de vue panoramique de la Russie de l’intérieur ». Il ajoutera : « J’ai pris un angle de ce pays qui n’est pas connu de tout le monde. J’ai parlé de son histoire, sa géographie, ses nombreuses ethnies et aussi ses migrations. »

 La Russie compte, selon lui, «  plus de 140 groupes ethniques et, malgré cette pluralité, elle ne constitue pas un levier de crise interne,  comme dans les pays du tiers-monde qui, avec deux ou trois ethnies, connaissent des conflits sanglants. Le livre parle également du patrimoine, de politique et de ce que ces

Idriss Bouskine est diplômé de l’université de Moscou en journalisme en 2008, il a son actif cinq ouvrages publiés entre l’Algérie et la Jordanie, en l’occurrence «les Médias et la Communication dans le monde, l’Inde et la Chine comme modèle », « l’Amérique issue de l’immigration et les minorités », « l’Islam en Europe », ainsi qu’un roman s’intitulant « Ali et la Mer », et son tout dernier livre qui vient de paraître  « Trois ans en Russie : sur les traces des Slaves, des Tartares et des peuples du Caucase ».

Pin It on Pinterest

Shares
Share This