Le timbre algérien  

L’affirmation de la souveraineté nationale  

 

Lors d’une rencontre, mercredi, au 24ème SILA, Sihem Bouazara, directrice des timbres postaux, a évoqué l’histoire du timbre algérien.

Dans son intervention, Sihem Bouazara a déclaré que « le timbre algérien représente un fort symbole de la souveraineté algérienne. »

« Le timbre a vu le jour en Algérie durant la période coloniale. Avec l’indépendance, l’Algérie a édité un timbre sur lequel étaient inscrit les initiales E.A., qui veut dire Etat algérien. Cela n’a pas duré longtemps pour que cela change. Les initiales E.A. ont été remplacées par R.A (République algérienne). C’est un acte symbolique. Il représente le recouvrement de l’indépendance de l’Algérie », a-t-elle dit. Et d’ajouter : « Avec la réappropriation du timbre, l’Algérie se réapproprie sa souveraineté. Elle la réaffirme d’une façon soutenue à travers lui. »

La conférencière a expliqué que l’Algérie a, de l’indépendance à nos jours, une longue tradition dans le domaine de la philatélie et un parcours jalonné d’aventures et d’expériences multiples. La Poste algérienne a édité plus de 1500 timbres postaux.

Sihem Bouazara a, en outre, expliqué que « le timbre algérien est très important aux yeux de l’Algérie, parce qu’il renforce l’identité national, il préserve la mémoire algérienne et retrace l’histoire de l’Algérie à travers les époques. »

« Avec le timbre, on écrit notre histoire, on affirme notre identité nationale », a-t-elle dit.

Et ce qui est nouveau, c’est que « la Poste algérienne a édité des timbres en langue tamazight », une façon de valoriser et d’affirmer une autre composante de la culture, de l’histoire et de l’identité nationale, plusieurs fois millénaires.

« Avec le timbre, on écrit et on raconte notre histoire, on affirme notre identité », a-t-elle soutenu, et de poursuivre : « Le timbre veille à protéger notre legs identitaire, à la préservation et à la promotion de notre héritage patrimonial. »

Par ailleurs, Sihem Bouazara a confié  que « l’histoire du timbre algérien est extraordinaire puisqu’il ne cesse d’évoluer suivant les époques », qu’il est une œuvre d’art à part entière.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This