Salon international du livre d’Alger : 1030 exposants, 34 pays et le Sénégal à l’honneur

Le 24e Salon international du livre, qui se déroulera du 31 octobre au 9 novembre 2019 au Palais des Expositions des Pins maritimes, accueillera, 1030 éditeurs venant de 34 pays. L’Algérie sera représentée par 298 maisons d’édition. Les pays arabes marquent leur présence avec 323 éditeurs, contre 409 du reste du monde. « Le livre, un continent » est le slogan choisi cette année au SILA. Le Sénégal est le pays invité d’honneur. «Le Sénégal sera présent avec une délégation d’une trentaine d’écrivains, d’auteurs, d’éditeurs. Il aura un espace de 200 m² au niveau pavillon central», a déclaré Mohamed Iguerb, commissaire du SILA, lors d’une conférence de presse, samedi 19 octobre 2019, à la bibliothèque nationale d’El Hama, à Alger.La participation du Sénégal comme invité d’honneur coïncide avec le 50ème anniversaire du Festival culturel panafricain (Panaf), qui sera célébré, cette année, en présence d’hommes de lettres et d’historiens algériens et africains qui débattront de thèmes relatifs aux relations inter africaines, à la littérature et à la pensée en Afrique. Le premier Panaf a été organisé en Algérie en 1969, le deuxième en 2009.

Les jeunes plumes sous les lumières

Pour cette 24e édition, le SILA mettra au-devant de la scène les jeunes plumes algériennes. « C’est une priorité. Nous voulons faire mieux connaître les jeunes auteurs au public algérien», a annoncé Mohamed Iguerb.  L’occasion sera donc donnée aux jeunes écrivains de briller, notamment les lauréats des prix littéraires Assia Djebbar, Ali Maâchi, Yasmina Mechakra et Mohamed Dib. Les grands noms de la littérature algérienne seront présents au Salon, à travers leurs éditeurs qui les invitent pour présenter leurs œuvres. Plusieurs écrivains, romanciers et intellectuels connus devront prendre part à cet important événement culturel, aussi bien dans le cadre du programme culturel du SILA qu’au sein des programmes des maisons d’édition, à l’instar des romanciers algériens Waciny Laredj, Smail Yabrir et Samir Kacimi, du poète sénégalais Hamidou Sall, de l’écrivain jordanien Ibrahim Nasrallah, de la militante américaine Elaine Mokhtefi,  de l’historien français Olivier Le Cour Grand-Maison et d’autres invités. Le commissariat du SILA met à la disposition des éditeurs, dont les stands sont trop étroits, un espace pour les vente-dédicaces des oeuvres. Le pavillon Ahaggar sera entièrement consacré aux livres pour enfants. Par ailleurs, Algérie Poste annonce qu’un timbre spécial SILA sera émis à la faveur de l’édition pour souligner la grande contribution de cette manifestation culturelle à la vie nationale.