La rancune (roman), de Nadjib Stambouli

Singulière expression de la vengeance d’une femme trahie que celle dont Afifa a usé pour détruire l’homme qu’elle chérissait et qui l’a sacrifiée pour ne pas déplaire à son père. Un faux indice en guise d’énigme ­— un minuscule fragment de rose des sables collé sur la dépouille de son ami — et voilà l’infidèle lancé sur les pistes sinueuses qui mènent à la perdition. Nadjib Stambouli est né en 1953.  Après des études en sciences économiques, il a embrassé la carrière de journaliste. Son écriture, affinée au contact des grandes plumes qu’il a côtoyées, est appréciée. Il a déjà publié un recueil de chroniques : Impacts.

Une valse (roman), de Lynda Chouiten

 « Elle ne lui avait pas parlé de son étonnement quand, arrivée chez le médecin, elle avait trouvé six personnes attendant leur tour. Elle pensait que c’était toujours vide, une salle d’attente chez le psychiatre ; mais les gens avaient visiblement peur pour leurs têtes où régnait le chaos, à l’image de tout le pays. » Enseignante à l’université de Boumerdès, Lynda Chouiten est l’auteur de plusieurs articles et de deux livres à caractère académique : une étude de l’œuvre d’Isabelle Eberhardt et un ouvrage collectif sur l’autorité. Son premier roman, Le roman des pôv’cheveux, paru en 2017, a été finaliste des prix littéraires Mohammed Dib et L’Escale d’Alger.

L’ensorceleuse (roman)  de Abderrazek Bensalah

Histoire de jalousie féminine, de rivalité masculine, essai sur la résurgence de certaines pratiques sociales encore actuelles et l’érosion des mœurs dont les effets négatifs défraient la chronique, L’ensorceleuse est malgré tout un roman d’amour. Né à Annaba, Abderrazek Bensalah a effectué ses études de médecine à la faculté d’Alger et s’est spécialisé en ORL à Lyon. Il exerce actuellement en cabinet libéral à Annaba. Passionné de littérature et d’histoire, il est l’auteur de nombreux ouvrages, en majorité des romans historiques.

La dernière enquête (roman) de Daho Tabti

Dans le petit village de Garnine écrasé par la chaleur, une femme se présente à la brigade de gendarmerie pour signaler la disparition de son mari, absent depuis une dizaine de jours et qui n’a plus donné signe de vie depuis… Le mari est finalement retrouvé mort dans sa voiture au fond d’un ravin. Daho Tabti est né le 22 janvier 1951 à Mascara. Diplômé en agronomie, il exerce dans le secteur agricole pendant une dizaine d’années avant de perdre la vue suite à une grave maladie. Passionné de livres, de cinéma et de bandes dessinées, il continuera, malgré son handicap, à s’intéresser à tous ces genres artistiques.

Elias (roman) d’Ahmed Benzelikha

Elias, le voyageur méditerranéen, sur les traces d’Ulysse et des textes sacrés, d’aventure en aventure, d’île en île et de femme en femme, à la recherche d’un mystérieux masque et du sens de la vie, va enfin se retrouver face à lui-même et à l’ultime révélation. Né à Constantine en 1965, linguiste, financier et spécialiste en communication, ayant occupé plusieurs fonctions supérieures, Ahmed Benzelikha est auteur et chroniqueur de presse.

Berbères – L’invasion des Massaeyles (roman) de Mourad Chetti :

Massinissa se prépare au rôle héroïque qui le hissera à la place éminente qui est la sienne dans la tumultueuse et glorieuse histoire des grands aguellids berbères. Professeur de civilisation en début de carrière à l’université de Constantine, Mourad Chetti poursuivit des études doctorales à Paris sur le royaume de Numidie durant le règne de Massinissa. Changeant d’orientation professionnelle, il se spécialisa en communication et en commerce international. Aujourd’hui enseignant en management des entreprises, il est aussi journaliste et chroniqueur, partageant sa vie professionnelle entre sa première passion, l’Algérie antique et spécialement la Numidie au temps des guerres puniques, et la direction de travaux de recherches en Management des entreprises et des stratégies numériques.