Rahmatou Seck Samb, une romancière du voyage

Née le 10 avril 1953, à Bargny, au Sénégal, Rahmatou Seck Samb épouse à dix-neuf ans un fonctionnaire des Nations Unies qu’elle accompagne durant vingt-cinq années dans ses différents postes d’affectation : Genève, Athènes, New-York, Kinshasa, Bujumbura, Conakry, Ouagadougou, Addis-Abeba. Cette dernière ville, en Éthiopie, l’a beaucoup marquée et lui a inspiré la trame d’un roman. Rahmatou Seck Samb est titulaire d’une Licence en Droit et d’un DEA en Économie du Développement. Elle est mère de trois enfants. De retour au Sénégal, elle se consacre à sa famille et à l’écriture. Elle est l’auteure de trois ouvrages : « A l’ombre du Négus rouge », « Du Baobab au Saguaro », « Fergo tu traceras ta route ». Toutes ces œuvres ont été publiées chez Abis Editions au Sénégal. L’auteure a reçu le Grand Prix du Président de la République du Sénégal pour les Lettres en 2017.

Elaine Mokhtefi est de retour à Alger

Elaine Mokhtefi, née en 1928 à New York, est issue d’une famille juive de la classe ouvrière américaine. La lutte pour l’indépendance l’a conduite à vivre douze ans en Algérie où elle a travaillé comme journaliste et traductrice. Elle s’est mariée à un ancien membre de l’Armée de libération nationale algérienne (ALN) devenu écrivain, Mokhtar Mokhtefi, décèdé en 2015. Elaine Mokhtefi publie en 2019 le livre « Alger, capitale de la révolution, de Fanon aux Black Panthers », paru en Algérie aux éditions Barzakh. Elle a, elle même, traduit le livre de l’anglais au français, après son succès aux États-Unis. Constitué de ses mémoires, il avait pour titre original « Algiers, Third World Capital, Freedom Fighters, Revolutionaries, Black Panthers » Elaine Mokhtefi a été journaliste à l’agence Algérie Presse Service (APS), couvrant notamment les événements tiers-mondiste. Elaine Mokhtefi sera présente au SILA.