Dalila Hannouche

« J’ai réalisé un rêve d’enfant »

Dalila Hannouche est une jeune auteure qui nous vient d’Oran. Son univers est tout ce qui relève de l’onirisme. Le conte est un genre littéraire qu’elle affectionne. Et cela depuis qu’elle était toute petite. Avec le conte, elle laisse son imagination s’exprimer librement.

« Révèle-moi ton secret », paru aux éditions Dalimen, est votre premier livre. Comment êtes-vous venue à l’écriture ?

Depuis que j’étais toute petite, j’aimais lire et écrire. Tout comme la lecture, l’écriture est une passion. Elle fait partie de moi.

A ce propos, qu’est-ce qui représente pour vous l’écriture ?

C’est l’essence même de la vie. Elle est l’expression ultime de mes sentiments et de mes pensées. C’est un moment d’évasion et un sentiment de liberté.

Qu’est-ce qui vous donne la force d’écrire ?

Ce qui m’inspire, c’est bien le genre humain dans sa diversité et ses contradictions. C’est la vie de tous les jours qui alimentent mon écriture et lui donne de la force et du caractère. Ce sont les situations de tous genres dans lesquelles nous sommes confrontés au quotidien qui me donnent de la matière à mes écrits.

Quelle particularité a votre livre.

Mes contes ne suivent pas le schéma classique des princes et princesses. Il s’agit certes d’univers imaginaire, onirique, mais on n’est pas dans un conte de fées absolu et tel qu’on se l’imagine. Je ne les inscris pas vraiment dans une représentation contemporaine, mais je fais en sorte que mes contes, en s’inspirant du vécu, touche le monde d’aujourd’hui.

Pourquoi avoir choisi des contes plutôt qu’un roman pour débuter votre carrière d’écrivaine ?

C’est un choix qui est venu tout seul, il s’est imposé par lui-même. En publiant ce recueil, c’est un rêve d’enfant que je viens de réaliser. Je me suis dit que je dois d’abord réaliser ce rêve d’enfant et puis ensuite on passera à autre chose, c’est-à-dire au rêve d’adulte.

Est-ce qu’on peut dire qu’il y a vos rêves dans votre livre ?

Dans ce livre, il y a moi, mes rêves et mes émotions. Le fait d’être édité, lu, et le fait d’être allé à la rencontre de mes lecteurs, c’est un rêve d’enfant que je viens de réaliser.

Vos textes sont accompagnés d’illustrations qui sont de vous. Quel rapport y a-t-il entre les deux ?

Tous deux sont de l’art. Ils sont des formes d’expression artistique qui s’accompagnent et se complètent. Chaque dessin représente un conte. Il lui donne de la visibilité et de la continuité.

.